Détails

Photographie argentique sur carton aquarelle, peinture thermosensible,
10 x 10 cm chaque – 2016

La peinture thermosensible devient transparente à la chaleur et laisse voir la photographie tirée en-dessous.
Des clichés pris par mon père à 16 ans avec son premier appareil-photo. Il vient de mourir, je m’approprie ses images. Les dissimule au regard mais les fais réapparaître par le geste de les réchauffer dans mes mains.
Un personnage récurrent apparaît : un enfant mort jeune, qui n’a laissé aucun souvenir, puisqu’effacé très tôt de l’arbre généalogique familial.